Le placement

 

L'approche du corps devient au fil du temps de plus en plus affinée et élargie. Médecine, sport, pratiques artistiques, rites, rituels, connaissance plus intuitive des peuples indigènes, anthropologie, ethnologie, anatomie, développement personnel, psychologie, psychanalyse, technique de soins, expériences, nous ont permis de mieux découvrir l'homme et donc le corps au travers de l'histoire.

 

Le squelette, les muscles, les liquides, les systèmes, la peau, les organes, etc...constituent notre architecture, notre structure, nos postures, notre matière.
Notre perception, nos sens, notre conscience participent à notre présence au corps et au monde.
Notre environnement, culture, éducation, statut social, milieu, rythme et hygiène de vie, pratiques physiques et artistiques nous transforment aussi.

 

Connaitre notre corps, reconnaitre comment et de quoi nous sommes faits permet  une meilleure appropriation, acceptation, aisance de notre personne. Cette connaissance est plus accessible, plus compréhensible lorsqu'elle est traversée et nourrie par une pratique physique ou artistique.

 

Le corps est au coeur d'un tout.

 

Dans une pratique physique, la personne adopte des postures, des habitudes, des gestes.

 

Ces habitudes et attitudes corporelles, parfois répétitives et plus ou moins violentes, peuvent entrainer des troubles, des blessures. Il s'agit ici de prendre conscience de ces habitudes et attitudes afin de pouvoir en minimiser l'impact sur notre corps ou de les transformer. Ceci afin d'éviter de mettre en péril la pratique d'une technique sportive et artistique, d'enclencher des troubles, de freiner l'élan.

 

Le corps accumule ces mémoires, et il manifeste sous différentes formes ces "encombrements", ces compensations.

 

Il s'agit parfois de petits détails à réajuster, d'une autre manière de s'y prendre.
Réaliser ses appuis, ses gestes, ses habitudes, son alignement, ses postures et par la prise de conscience et la perception de ce corps, lui insuffler de nouvelles situations.

 

Les propositions sont adaptées à chaque personne. Le travail peut être individuel et particulièremet orienté vers une pratique, mais il peut être aussi collectif, tout en prenant en compte les particularités de chacun. Collectivement, le travail se renforce par l'observation des uns et des autres.
Ce travail est articulé avec des exercices spécifiques, des mises en situation autour d'une pratique.

 

Ces séances s'adressent à des artistes, sportifs, et toute autre personne.

 

Elles se combinent tout à fait avec la conscience corporelle, des cours techniques de danse contemporaine, et peuvent s'inscrire dans un "programme" d'accompagnement artistique ou développement personnel.

 

Ce travail a déjà été abordé au centre des arts du cirque Piste d'Azur, à Choréa danse à Grasse, au forum Jacques Prévert, au quai Jemmapes (Paris), auprès de danseurs proféssionnels et amateurs, artistes de cirque.

 

"Le placement" peut être décliné sous forme d'ateliers d'une durée adaptée selon les besoins ou est développé en stage de week end.

 

S'il vous intéresse, vous pouvez nous contacter.