La forêt des signes

 

Foret des signesLa forêt des signes est un concept créé par "les Pépins", Véronique Pépin et Emmanuelle Pépin.

Il est le fruit d'un travail de recherche mené depuis 1990.

 

La forêt des signes a donné naissance à :

 

 

Leur démarche consiste à s'appuyer sur l'éphémère de l'art, de la danse et de l'architecture végétale pour éveiller notre conscience vis-à-vis de l'environnement.

 

Pour l'élaboration d'un spectacle ou d'un évènementiel, trois étapes se succèdent :
 

  • Un premier temps "la récolte", moment de rencontre et d'inspiration avec le lieu : l'architecture, la population, la végétation, la culture, les symboles et les mythes du pays, de la région, de la ville.
  • Un deuxième temps "la restitution" sous la forme du spectacle ou de l'évènementiel. La danse se crée au moment de la représentation. Les végétaux récoltés sur place composent la scénographie végétale.
  • Un troisième temps "le lien" :  Un texte et une trace filmique seront gardés et transportés dans un autre lieu, tissant ainsi une trame d’une région à l’autre. La ville qui nous accueille se voit offrir un végétal à planter ou un texte venant de la région précédente, créant un lien, un regard sur la diversité à protéger.
  •  

Si le végétal existe sur scène et que "les pépins" y tiennent, c’est qu’il agit directement sur le corps, qu’il y amène la force et la fragilité, qu’il est présence indispensable, indissociable. Il ne se réduit pas à un simple décor posé sur une scène, il donne aussi lieu à l’implication du corps du danseur avec le vivant.
La danse prend ici sa source au cœur du vivant. Une danse organique, sensitive et charnelle qui s’imprègne du végétal.
Le spectacle “La forêt des signes" ou l'évènementiel "les pépins de jardin" symbolisent les forces originelles de la vie.

Les Pépins, plus qu’un nom, un germe déjà planté et implanté dans l’éducation, la formation, la recherche et l’art.

 

Les Pépins, deux artistes, deux sœurs, deux techniques mais un univers commun : onirique, poétique et engagé.
La complicité des soeurs Pépins met en évidence un parallèle entre la danse et l’élaboration d’une structure végétale et révèle tout ce que l’on peut trouver de force et de délicatesse, aussi bien dans le corps humain que dans la nature, ce que le monde organique peut avoir de structuré et d’aléatoire.

 

Un travail de recherche sur le mouvement, l'improvisation, la nature et les cinq sens, plus particulièrement l'odorat, les ont menées à bâtir cette démarche. L'odorat peut être un vecteur créatif au mouvement dansé, à l'écriture, à la musique. L'inspiration liée à l'acte de sentir vient directement toucher notre capacité à être affecté. Cette inspiration évoque des images et des pensées mais réveille et percute notre corps  à travers une ou des zones corporelles. Ces zones corporelles percutées viennent constituer l'élan pour danser, écrire, jouer de la musique. Cette respiration nécessaire et odorante fait surgir cet élan authentique.

 

La recherche s’est affinée et imprégnée d’un lieu, au bord d’une rivière, la Siagne dans les Alpes maritimes.
En explorant ce lieu sur plusieurs années, Véronique et Emmanuelle ont pu en expérimenter la richesse, la diversité, la force. Refuge et havre de paix, il devint pour elles symbole de recherche.
Mais un lieu les porte toujours vers un autre, la  bambouseraie du mandarin, les maisons troglodytes de Capadocce, forêts d'érable du Massachusetts, dunes de Cape Code et bien d'autres paysages encore.
« La forêt des signes » est la mémoire des traces que ces endroits ont laissé en elles, racines remontant à la surface.

 

Le spectacle de "La forêt des signes"

 

Foret des signes"Puiser l’essence d’un lieu, m’inspirer de ses états, des symboles, des signes, des rites, des mémoires. Etre une membrane poreuse au travers de laquelle l’air, et ce qu’il véhicule passe.
Cet air, que nous partageons tous et qui porte la trace des présences humaines, végétales et animales, traverse notre peau et voyage dans le corps, se pose, se dépose, change, se transforme, me transforme.
Mon écoute intérieure et la permission d’acceptation de ce changement m’amène au mouvement. Il naît, naturellement, simplement. Il est alors limpide, naturel, engagé. La danse est ici le prolongement de cette respiration,  C’est un aller retour entre le dedans et le dehors,  une trace, une empreinte, une sensation, une disponibilité à la présence, et à l’absence des choses et des êtres."

 

Des événementiels "Les pépins de jardins"

 

Au cœur des jardins où elles voyagent et s’inspirent, “les pépins” offrent de mettre en scène cette nature précieuse en révélant les espaces intérieurs ou extérieurs par la danse et une scénographie végétale.

 

Une conférence spectacle "Odorat et mouvement dansé"

 

Cette conférence alterne des moments de danse, de textes, de mots, de musique et de fragrance.

 

Les ateliers et stages

 

Foret des signesDans la lignée de l'esprit de "la forêt des signes", des stages et des ateliers sont proposés :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut de page